logo Radio Dijon CampusUne chronique réalisée dans le cadre de l’émission Médiapolis, sur Radio Dijon Campus, en octobre 2012.

L’association de la Presse d’Information Politique et Générale (IPG) vient de se créer autour de quelques grands poids lourds du secteur, comme le groupe Perdriel. Ambition affichée : convaincre le gouvernement de présenter un projet de lois permettant aux éditeurs de presse écrite d’être rémunérés pour ce qu’ils qualifient de « pillage de leurs contenus » par les moteurs de recherche. Premier visé : Google, qui détient le quasi-monopole en France de la recherche sur internet. Mais celui-ci n’entend pas se laisser mettre au pas sans résister, et les nouveaux médias sur internet que sont les pure players se sentent également visés. Qu’en est-il exactement de ce projet ? quels en sont les enjeux ? c’est ce que nous avons demandé à Denis  Bouchez, directeur de cette toute nouvelle association née en mai 2012.